Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Rechercher dans le site :

Prix Roland PETIT du GECO

Roland PETIT

In Memoriam
Roland PETIT

Le Prix du GECO est attribué au cours d'une session de la Réunion Elargie Annuelle du GECO au mois de janvier.
Ce prix est attribué annuellement à la meilleure thèse présentée à un jury composé de membres permanents du Bureau du GECO et d'un Président d'Honneur, personnalité reconnue du monde scientifique et médical.
En outre, le lauréat de l'année est d'office membre du Jury pour l'année suivante.
Comme le veut le règlement du Prix, trois candidats, parmi les postulants, sont retenus par les membres du Bureau du GECO pour être départagés lors de la présentation de leur travail aux congressistes : ils sont invités au Congrès du GECO aux Arcs, en janvier, pour présenter leur travail.
Le Prix du GECO a été remis pour la première fois en 2001 au Docteur Xavier Cassagnaud pour son travail sur " L'étude des facteurs anatomocliniques influençant les résultats de l'opération de Patte-Latarjet. A propos de 106 cas revus ". Il s'agissait d'une thèse émanant du service de H. Mesdagh, soutenue à Lille en 2000. Le Professeur Bernard Glorion était le Président d'honneur du Jury. Maîtrise Orthopédique s'était fait l'écho de cette thèse dans son numéro de mai 2001 (n° 104)
Le 23 janvier 2002, Le Docteur J.M. Durand a remporté le deuxième Prix du GECO pour son travail sur " Le traitement du pied bot varus equin par la méthode de Ponseti, résultats préliminaires d'une étude prospective informatisée ". Il s'agissait là aussi d'une thèse émanant du service de J. Bérard et soutenue à Lyon en 2001. Le Professeur Gérard Saillant était le Président d'Honneur du Jury. Maîtrise Orthopédique en avait fait l'analyse dans son numéro 114 de mai 2002. Neuf candidats avaient proposé leurs travaux.
La remise du troisième Prix du GECO a eu lieu le 22 janvier 2003. Le Docteur Alice Fassier a été récompensé pour son travail sur : " La reprise fémorale du descellement aseptique de la prothèse totale de hanche avec perte de substance osseuse : apport de la voie transfémorale et de la tige verrouillée ". Il s'agissait là encore d'une thèse soutenue à Poitiers en juin 2002, le Président du Jury de cette thèse n'était autre que J.P. Clarac qui s'est fait l'écho de cette technique dans le numéro 118, de novembre 2002, dans Maîtrise Orthopédique. Le Président d'Honneur était H. Mesdagh, qui, empêché au dernier moment, a été remplacé par le professeur Pierre Kehr, président du GECO.
En 2004 le quatrième Prix a été décerné, récompensant cette fois un sujet de DEA, au Docteur Razanabola qui traitait de " L'évaluation du risque fracturaire de vertèbres métastatiques, modélisation en éléments finis "; le Président d'Honneur était le Professeur Jean Puget de Toulouse.
En 2005, le cinquième Prix (d'un montant de 2005 ¤) a été décerné, sous la Présidence d'honneur du Professeur Lefèvre du CHU de Brest, au Docteur Nicolas BRASSART pour sa thèse de doctorat : " Réparation de la coiffe des rotateurs sous arthroscopie : résultats cliniques et critères prédictifs de la cicatrisation ". Neuf candidats avaient été inscrits, ce nombre en baisse traduisant sans doute la désaffection de nos jeunes collègues pour une spécialité ô combien passionnante mais dévalorisée pour les raisons que tout le monde connaît.
Outre Nicolas BRASSART, deux autres candidats avaient été retenus pour le sprint final : le Docteur Xavier CHIFFOLOT a présenté un remarquable travail sur " les ostéotomies de soustraction transpédiculaire dans le traitement des déséquilibres antérieurs du rachis " ; le Docteur Stephan DELPECH a évoqué de façon magistrale les " Descellements cotyloïdiens traités par allogreffe lyophilisée, à propos de 25 cas "
Le sixième Prix a été décerné le 18 janvier 2006. Trois candidats avaient été retenus :
Le Docteur Sorin BLENDEA: " Navigation chirurgicale sans imagerie des prothèses de hanche: modèle d'étude de la précision " (Mémoire de Recherche de la Faculté de Grenoble),
Le Docteur Jean-Philippe MURE: " Ostéosynthèse des fractures proximales par clou TELEGRAPH: bilan du début d'expérience au C.H.U. de Rouen, à propos de nos 120 premiers cas " (Thèse de la Faculté de Rouen)
Le Docteur Stéphane NAUDI: " LA PROTHESE FEMORALE ESOP A REVETEMENT D'HYDROXYAPATITE " (Thèse de la Faculté de Lille)
Le Professeur Philippe Hernigou (CHU de Créteil) était le Président d'Honneur de ce Prix.
Finalement, ce fut le Docteur Blendea qui remporta le Prix 2006 du GECO.
En 2007, après de difficiles échanges en raison de la qualité des sujets traités et de la personnalité des candidats, ce fut le Docteur SCHNEIDER qui remporta ce Prix remis par le Professeur Laurent Sedel  (Hôpital de Lariboisière à Paris) pour  sa thèse sur « Résistance en compression des céramiques biphasées implantées : influence des l'interconnexion des pores dans un modèle animal original »
Prix du GECO 2008

Ce que nous souhaitons, au Centre d'Evaluation André Hermann, cheville ouvrière de l'organisation du Prix du GECO, c'est de recueillir le plus grand nombre de candidats à ce Prix : cela montrerait de façon forte la motivation de nos jeunes collègues à un esprit critique d'évaluation car on sait que l'évaluation, au fur et à mesure des années, devient à la fois une obligation professionnelle et un outil d'analyse incomparable.